Gaza, Israël, Palestine – L’enseignement social catholique a des réponses ?

22, Juin 2024 | Geopolitische Herausforderungen, L’Europe de Valeurs

« Que doivent penser les catholiques à propos de Gaza, d’Israël et de la Palestine ? L’enseignement social catholique a des réponses. » –

On peut d’être d’accord jusque-là, mais malheureusement l’article commun de Julie Schumacher Cohen et Jordan Denari Duffner dans AMERICA, la publication Jésuite aux USA, n’est pas à la hauteur de leurs ambitions. –

L’histoire de la patrie de Jésus, depuis la traversée du Jourdain par Josué, est très mouvementée. Il y a eu de nombreuses conquêtes, occupations et colonisations, dont Jésus de Nazareth a également souffert. –

Le fait qu’un clergé catholique de haut rang en Cisjordanie affirme dans une interview que Jésus, le Seigneur, était palestinien, est d’une qualité intellectuelle aussi insupportable que les débordements de la foule dans d’anciennes universités d’élite américaines. – En Europe, avec l’expérience de la falsification de l’histoire entre 1933-1945 et maintenant à nouveau avec l’invasion impérialiste russe en Ukraine, nous avons appris dans la douleur à examiner minutieusement les sources et les faits historiques. – Les deux auteurs ont omis cette analyse académiquement propre. Des informations importantes pour nous, catholiques, ont été négligées : les viols et les viols collectifs de femmes israéliennes le 7 octobre 2023 et depuis lors, en tant qu’otages, par les terroristes du Hamas, sont prouvés et, après des semaines d’hésitation, reconnus par l’ONU. Les deux auteures n’en disent pas un mot. –

Le 07 juillet 2024, 9 (neuf) mois se seront écoulés depuis la prise d’otages avec des viols et des viols collectifs. La probabilité de grossesses pendant la détention d’otages par le Hamas et d’autres groupes terroristes impliqués est très élevée chez les jeunes femmes de moins de 40 ans. Que dit l’Eglise catholique au sujet du dilemme des jeunes mères lorsque le père de l’enfant ou les pères potentiels ont assassiné le mari légitime et d’autres membres de la famille avant le viol?

Les deux auteures n’en disent rien, pas plus que les signataires de la lettre mentionnée. Le silence des pasteurs est une nouvelle douleur lancinante que nous, catholiques engagés, subissons en Europe de nouveau en rapport avec de la violence sexualisée. –

Il est significatif que les deux auteures citent le chiffre de 35.000 victimes avancé par le Hamas immédiatement après le chiffre de 1.200 victimes israéliennes. C’est parlant, mais trop transparent. –

Dans le chiffre avancé par le Hamas (comme parti intéressé et qui est impossible d’être vérifié) , on ne fait évidemment pas de distinction entre les combattants et les civils totalement innocents (comme les victimes des bombardements de Cherbourg, Hambourg, Mannheim ou Dresde) d’une part, et les civils qui ont retenu des otages chez eux contre rémunération par le Hamas. Il n’est pas non plus fait de distinction, pour les moins de 18 ans (donc légalement des enfants), si ceux-ci étaient armés ou non au moment de leur mort regrettable, comme par exemple les membres mineurs de la division SS « Hitlerjugend » qui ont plongés les pères de famille catholiques, entre autres, parmi les troupes américaines lors de leur débarquement en Normandie il y a 80 ans, dans le même dilemme éthique que les pères de famille israéliens dans leur recherche des otages enlevés dans la bande de Gaza.

Malgré mes critiques, je tiens à remercier les deux auteures pour leur article. Ce n’est que maintenant que je comprends comment les dérapages intellectuels ont été possibles dans les universités américaines, autrefois mondialement appréciées. – Je doute cependant que la prétention de donner une réponse à partir de l’enseignement social catholique soit satisfaite – l’article creuse plutôt les fossés existants, car il empêche la compréhension et le repentir chez ceux qui abusent encore de leurs manuels scolaires pour éduquer au meurtre des Juifs.- TH

https://www.americamagazine.org/politics-society/2024/06/20/catholic-social-teaching-israel-palestine-conflict-248191

https://docs.google.com/document/d/16K1RvL3YdSgSChwO_eWB9iSvIglNP59ahqtAQ1aZiGM/edit

News